je choisis mon impakt

je choisis mon impakt

Découvrez les quatre projets en cours de financement pour l’année 2024 !

Le véhicule auto-école adapté : en route vers l'autonomie

Acquisition d’un véhicule auto-école adapté pour l’auto-école sociale Feu Vert Mobilité

L’auto-école sociale Feu Vert accompagne les personnes porteuses de handicap suite à un accident de la vie (AVC, amputation…) en vue de l’acquisition du permis B ou de la reprise de conduite.

Pour se faire, elle dispose d’un véhicule aménagé, couvrant près de 70% des handicaps afin d’apporter une réponse sur-mesure à des besoins en termes de conduite adaptée pour les patients des centres de rééducation fonctionnelle de Perharidy et Tréboul. 

Premier et unique centre de formation et d’examen au permis B sur véhicule adapté dans le Finistère, l’auto-école Feu Vert Mobilité souhaite aujourd’hui étendre ses services à l’ensemble des personnes porteuses de handicap dans le Finistère en acquérant un second véhicule adapté.

L’utilité sociale du projet :

L’accompagnement individualisé, proposé par Feu Vert Mobilité, permet de faire face aux aléas de la vie, d’éviter le repli sur soi et d’améliorer ses conditions de vie, en (re)trouvant un accès à la mobilité et une autonomie. Il facilite l’inclusion des personnes et aide à rompre le risque d’isolement. En ce sens, les personnes (re)trouvent leur place de citoyen.

Objectif 105 000 € pour : 

  • Acquérir un second véhicule adapté – 45 000 €
  • Créer un poste entièrement dédié à l’enseignement sur véhicule adapté, à l’accompagnement des démarches et à la mobilisation des professionnels de santé  afin de proposer ce service à l’ensemble des finistériens – 65 000 €

Porteur-euse du projet :
Direction Mobilité pour l’auto-école Feu Vert Mobilité – Pôle Insertion de l’Association Don Bosco – Contact Monsieur David Marzin et Christine Rouillon Guyot

Feu Vert Mobilité est une auto-école sociale destinée à accompagner et former les personnes en insertion sociale et professionnelle.

Elle est référencée Datadock depuis 2018 et a obtenu le label « qualité des formations au sein des écoles de conduite » en 2019. Ce label garantit l’individualisation des parcours et valorise les moyens pédagogiques mis à disposition des élèves.

L'aménagement de la Ferme de Keraoul

Rénovation des bâtiments de l’Atelier Ferme de Keraoul et amélioration de l’accessibilité du site. 

Situé à proximité des établissements d’accueil pour personnes adultes handicapées des foyers Keraoul et Stergann à la Roche Maurice, l’atelier ferme de Keraoul accueille 120 des usagers et résidents du Pôle médico-social de Don Bosco et des jeunes des IME du territoire.  

Cet atelier pédagogique, en activité depuis 40 ans, est composé d’une grande serre, pour les activités horticoles; une petite ferme pour les activités d’élevage ; des prairies comme support d’éco pâturage par l’élevage d’ovin ainsi qu’une activité autour du bois et de l’entretien de l’espace rural. 

Aujourd’hui il y a lieu d’améliorer, voire de transformer l’accessibilité aux différents espaces en faveur des personnes en fauteuil ou à mobilité réduite. Ainsi, l’intérêt pédagogique et d’apprentissage de ce lieu sera sauvegardé, tout en devenant un lieu de promenade et de bien-être (circuits propices aux balades en famille, aménagements appelant à la flânerie pour vivre des sensations agréables, agencements pour des activités extérieures…).

L’utilité sociale du projet :

Les usagers de la ferme participent aux activités selon leurs potentialités, leurs envies, leurs choix faisant de ces lieux un espace où les résidents développent leurs responsabilités et y trouvent une source d’épanouissement. C’est un lieu ouvert vers l’extérieur, vecteur de lien social.

Objectif 150 000 € pour :

  • création d’un stabilisé : 20 000 €
  • accès entre les différents espaces de l’atelier : 50 000 €
  • accessibilité au circuit entre les résidences et l’atelier : 50 000 €
  • rénovation vestiaire toiture : 15 000 € 
  • démolition et réhabilitation de la bergerie: 15 000 € 

Porteur-euse du projet :
Foyer de Keraoul – Pôle Médico-social de l’Association Don Bosco – Contact Ghislaine (directrice), Gaël et Sophie (éducateurs techniques de la Ferme)

Le foyer de Keraoul, regroupant le foyer de vie et d’accueil médicalisé et le Service d’Accueil de Jour accueillent jusqu’à 53 adultes présentant une déficience intellectuelle moyenne à sévère, avec des troubles associés (troubles psychiques, sensoriels, moteurs…).

Lieu de vie et d’accueil, l’établissement propose des accompagnements collectifs et/ou individualisés dans le respect des rythmes et des potentialités de chacun. L’éventail des activités proposées, culturelles ou de loisirs contribuent à l’épanouissement des personnes accompagnées et favorisent l’ouverture vers la cité

Le van du répit : un lieu accueillant et sécurisant pour les mineurs en errance

Acquisition d’un camping-car ou d’un fourgon aménagé pour aller à la rencontre des jeunes en situation de rupture.

Dans sa pratique, le service de « Dispositif d’Adaptation des Parcours Educatifs » est mobilisé par l’Aide Sociale à l’Enfance pour aller à la rencontre de jeunes refusant les formes classiques d’aide (placement en collectif, famille d’accueil…).

Les éducateurs sont ainsi amenés à se déplacer très régulièrement pour aller vers les jeunes de 10 à 18 ans, là où ils se trouvent : chez leurs parents, dans des squats, dans la rue… 

Ces adolescents sont pour la plupart réfractaires à l’aide institutionnelle et ont du mal à se rendre dans les établissements mandatés pour les accompagner. 

Un camping-car aménagé pour accueillir ces jeunes permettrait de décontextualiser la prise en charge institutionnelle. 

Sur le modèle des maraudes, cet outil favorisera l’approche et la rencontre avec ces jeunes, afin de leur proposer de leur apporter de l’aide, comme prendre un repas ou une douche pour les plus démunis, de partager un moment avec eux comme préparer un repas ou tout simplement se reposer quelques temps dans un lieu accueillant et sécurisant.

L’objectif étant bien-sûr de renouer un lien avec ces jeunes grâce à un lieu de répit et de surcroît original.

L’utilité sociale : 

Le Van du répit promeut la création d’un outil favorisant les liens, permettant aux jeunes de se reconstruire, et encourageant leur prise de responsabilités.

Objectif 30 000 € pour :

  • Achat d’un camping-car d’occasion
  • Transformation et aménagement du camping-car

 

Porteur-euse du projet :
Le DAPé (Dispositif d’Adaptation des Parcours Educatifs) – Pôle Protection de l’enfance de l’association Don Bosco – contact : Yves QUEINNEC, responsable de services

Le DAPé est un dispositif permettant l’accompagnement de 10 jeunes de 10 à 18 ans sur les territoires de Brest, Landerneau, Morlaix, Lesneven et Saint Renan, dans le cadre de la Protection de l’Enfance.

Le dispositif propose un accompagnement individualisé à des mineurs et jeunes majeurs pour lesquels un accueil traditionnel en foyer ou en famille est difficile, voire impossible.

Souffrant de carences éducatives et affectives, les jeunes accompagnés peuvent présenter des troubles du comportement et d’adaptation sociale.

 

Des places en crèches réservées aux familles en difficlutés

Financement de 5 places à caractère solidaire pour des familles en situation de précarité

Selon le Haut Conseil de la santé publique, on rencontre le plus haut pourcentage d’enfants vulnérables dans les familles où les réalités socio-économiques sont plutôt défavorables. Cette vulnérabilité décroit si l’enfant peut bénéficier d’un mode d’accueil régulier permettant à ses parents de s’inscrire dans un dispositif de recherche d’emploi ou de formation. 

Pour répondre à ce besoin, En Jeux d’Enfance, spécialisé dans l’innovation petite enfance, a développé des places en crèches solidaires pour les familles en situation de fragilité (situation de précarité socio-économique; inscription dans un dispositif d’insertion, de formation; étudiants; familles monoparentales, maladie chronique ou invalidante, migrants, famille d’origine étrangère sans droit, etc.).

Étant de véritables lieux de répit et de ressources, ces places solidaires permettront aux familles, qui en ont le plus besoin, de bénéficier d’un accueil adapté sur l’une des 13 structures d’En Jeux d’Enfance.

L’accueil des enfants s’adapte à toutes les réalités familiales : en régulier, en occasionnel, en urgence, plannings tournants ou irréguliers (contrats saisonniers et précaires), en collectif ou en individuel chez un assistant maternel (ou les deux), sur des horaires élargis, la nuit, le week-end et les jours fériés. Une réponse est apportée à toute forme de besoins d’accueil et au plus proche de leur réalité de vie.

L’utilité sociale du projet : 

Parce que les articulations entre temps professionnel et temps familial se conditionnent mutuellement, les difficultés de mode de garde peuvent éloigner les parents de leurs projets professionnels. Les enfants se trouvent également pénalisés par une précarité qui les rend plus vulnérables. Prendre en compte cette transversalité des temps permet aux parents de s’investir en totalité dans un parcours de vie.

Objectif 55 000 € pour :

  • Financement de 5 places en crèche sur la totalité des crèches du réseau En Jeux d’Enfance

Porteur-euse du projet :
Julie Jezequel – SCIC En Jeux d’Enfance, chargée des relations partenaires / attachée de direction

En Jeux d’Enfance est une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) porteuse de projets d’action en faveur de la petite enfance avec une ambition éducative et solidaire à gestion désintéressée. Elle est agréée « Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale ».

En Jeux d’Enfance s’inscrit dans le champ de l’accueil du jeune enfant et de l’accompagnement aux parentalités d’aujourd’hui. Elle propose des lieux d’accueil coopératifs, collectifs et individuels, d’inclusion sociale et d’éducation pour les enfants de moins de 4 ans.